Les Joyeux Randonneurs Vallérois

Les Cadières de Brandis

Sortie randonnée du vendredi 06 septembre 2013, au programme :
« Les Cadières de Brandis ».

Une nouvelle saison qui commence !!

Pour la première, nous allons découvrir ces montagnes aux formes assez atypiques, des rochers qui pourraient faire penser à un château qui change de couleur au gré du temps, des saisons et des heures. Je veux parler des Cadières de Brandis. « Cadière » ni plus ni moins qu’une chaise, en provençal.

Le point de départ de notre marche, le Col des Lèques, sur la route Napoléon au dessus de Castellane.

Pour cette première sortie de la saison nous serons dix. Nous retrouvons, Christiane, Annette, Marie-Jo, Gisèle, Nicole, Anne-Marie qui nous fait un grand plaisir d’être avec nous, Rodolphe, Marco, Jean-Jacques et moi. Ha j’oubliais Fleure !!

Du col nous empruntons la piste forestière que nous allons suivre une bonne partie de la montée. Dans une épingle nous ferons une petite pause avant d’attaquer une bonne grimpette qui me vaudra quelques noms oiseaux !! « Une mise en jambe, qu’il disait !!! » En chemin on pourra croiser un bon nombre de « Carline » une plante quasi endémique dans le Verdon. La coutume l’appelle « le baromètre du berger » car en la consultant, l’homme au grand manteau est capable de dire le temps qu’il fera. C’est simple, lorsque le cœur est bien ouvert le soleil et le beau ciel ne sont pas loin et au contraire s’il se referme, le temps s’annonce froid ou à la pluie.

Certain provençaux conservent la tradition porte bonheur qui consiste à accrocher une carline à la porte d’entrée de leur habitation.

 Après quelques petits efforts, nous arrivons sur la crête de Colle Bernaiche. Là nous avons une vue magnifique. Dommage que le temps ne soit pas au plus beau. Sur notre gauche Castellane, devant nous le hameau de Villars-Brandis et un peu plus loin, la montagne de Robion, la chapelle St Jean, posée sur son éperon rocheux, et dominant le tout le Mourre de Chanier (1930m).

Sur notre droite on peut admirer les Cadières de Brandis. Vraiment très beau.

Nous reprenons notre marche, le sentier monte régulièrement à flanc de colline pour déboucher dans un bois. Nous sommes en haut !! Petite pause et nous poursuivons. Sur notre droite la tête de la Barre de la Sapée, une barre rocheuse impressionnante.

 Nous ferons notre pause pique-nique aux pieds des Cadières. Tout le monde est bien content de poser le sac et de se restaurer, il commençait à faire faim !!

 Après un bon trois quart d’heure de pause,  nous remettons en marche. Il faut dire que le ciel se couvre pas mal alors même si tout le monde a son poncho on va essayer de ne pas le sortir !!

On arrive dans une petite forêt qui débouche sur des éboulis importants. Il faut bien suivre le marquage, le sentier est tout de même confortable même si pas moment il faudra s’aider des mains pour franchir quelques marches un peu plus importantes.

Plaques, strates, bouleversements géologiques, roches échancrées, falaise calcaires taraudées, tous ces éléments s’imbriquent pour témoigner de la force créatrice originelle qui a donné naissance au plus beau canyon européen : le Verdon.

Le sentier nous fait passer sous une immense dalle pour déboucher dans la forêt du Chalonnet. La descente est assez prononcée et nous sommes tous bien content quand enfin le chemin est bien plat !

Nous retrouvons la piste forestière empruntée ce matin pour enfin arriver aux voitures.

Echanges de chaussures et nous dirigeons vers Castellane pour notre traditionnelle pause mousse et pour les gourmandes, de belles glaces.

Une belle randonnée et surtout une bonne mise en jambe !!!

A très bientôt sur les sentiers.

Georges

Ajouter un commentaire