Les pivoines de la Montagne du Thiey - 2016

Compte rendu de la randonnée du 8 mai : « Les pivoines du Thiey »

La tension était palpable, l’espoir aussi … ; c’est que l’enjeu de la randonnée était une mission à haut risque : Allons-nous trouver en fleur les fameuses pivoines du Thiey ? Pour certain c’était une grande première, pour d’autre l’envie de revivre une grande émotion.

C’est à partir du « col de la sine » que nos joyeux randonneurs s’élancèrent à l’assaut de la Montagne de Thiey en passant par le hameau de Canaux puis par la piste du plateau avant de commencer véritablement l’ascension du Thiey.

Mais plus le temps avançait, plus on gagnait en altitude, plus l’angoisse augmentait !!!! 

Déjà  les premières manifestations de mécontentement se firent entendre : les grincheux, les fourbes, les sceptiques etc…. étaient aux anges !! Coucou, tulipes, muscaris  d’accord, mais où sont les pivoines ????

L’arrivée au sommet du Thiey n’apporta guère de réconfort à l’animateur de la rando ….. toujours pas de pivoines mais surtout du vent, des nuages et la responsabilité de trouver un endroit abrité pour la pause pique-nique. Heureusement un bosquet de pin sylvestre  en contre-bas du sommet permis d’accueillir notre petit groupe pour une pause bien méritée après 3 heures de marche.

 Ho !! Quelques plants de pivoines ….  Hélas (c’est là qu’est l’os) encore en bouton. Décidemment !! La situation devenait désespérante.

Un peu de bonne humeur vînt tout de même au secours de l’animateur.  La découverte de dessous féminin dans une borie moderne (c’est-à-dire un mini chalet en bois) permis à certain d’avancer plusieurs hypothèses quant à l’identité de l’occupant.  Bergère ?  … travesti ? ….. Fétichistes ? … etc.

Une mesure radicale devait-être prise pour espérer d’éviter un fiasco ! : faire une entorse à l’itinéraire de retour prévu (quelle audace !!!) (la nouvelle en surpris plus d’un).  C’était en plus remonter au sommet du Thiey (2ème ascension) et redescendre par le flan Sud pour rejoindre le grand pré de Canaux.

La descente était agréable, elle permis de découvrir un hêtre « remarquable » (et remarqué) et de très vieux chênes…. On sentait qu’il allait se passer quelque chose !! 

Puis quelques hectomètres plus loin, tel un « chien d’arrêt » le premier  du groupe fût stoppé net par …. des pivoines en pleine fleur !!!!  OUF !!  L’honneur était sauf.

Les photographes s’en donnèrent à cœur joie, car l’annonce du concours pour la plus belle photo de pivoine avait suscité beaucoup d’intérêt.

Le retour au parking n’était plus qu’une formalité …. Si ce n’est qu’un de nos randonneurs pris par une envie soudaine de se déchausser pour soulager ses orteils et autres «  œil de perdrix », permis à  une randonneuse de nous vanter l’efficacité des « écarteurs d’orteils » tout en nous faisant une démonstration !!!!

La bonne humeur était complètement revenue …. (On l’avait échappé belle !)

Je remercie Isabelle, Christine T., Marie-jo, Bernadette, Sylviane, Nicole, Dominique, Christiane, Marie Christine, Rodolphe, Pierre, Serge, Erick et Georges pour m’avoir suivi ( une fois de plus ) dans cette folle aventure !!

Philippe

 
Commentaires (3)

1. Georges 09/05/2016

Merci pour ce récit qui montre bien toute la pression que les animateurs ont sur les épaules quand ils doivent remplir leur contrat!! Mission réussie !! Par contre j'ai bien noté les écarts de conduite !!
Merci Philippe.

2. Marie-Christine et Pierre 10/05/2016

Un grand merci pour cette superbe journée qui restera gravée dans nos mémoires.
Marie-Christine et Pierre

3. Isabelle Aymé 13/05/2016

Philippe, tu as su parfaitement décrire cette journée ... Tu as oublié le thym en fleurs, parfumant notre périple !
Merci pour cette agréable découverte de la montagne du Thiey et de ses pivoines !
Isabelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×