Le chemin du Paradis

CR rando du 1er/12/17 : Gourdon par le chemin du Paradis, retour par les bois de gourdon ;

Nos joyeux randonneurs, ce matin là, bien emmitouflés, partent pour gagner le paradis ! Direction le village de Bar sur Loup parking du cimetière où nous attendent Bernadette et Danièle revenue de son périple indien.

On suit la petite route jusqu’à la chapelle St Claude (320 m) et d’emblée le chemin grimpe brutalement sur la gauche, heureusement la forte montée est courte, et on continue de manière nettement moins soutenue à travers les bois de feuillus. 

Après avoir franchi la petite passerelle au dessous du riou de Gourdon (à sec) on arrive au départ du chemin du Paradis, sur notre gauche ; allez, courage : la grimpette est soutenue, en lacets, jusqu ’au village de Gourdon qui nous nargue au dessus !
Plusieurs pauses qui nous permettent d’admirer le paysage magnifique, auréolé d’un beau soleil ! pourvu que ça dure.
Cet ancien chemin muletier desservait jadis Gourdon depuis la vallée du Loup. Plusieurs hypothèses sur l’origine de cette appellation, mais je pense que la plus plausible reste celle que lorsqu’on arrive enfin en haut, on a vraiment gagné le paradis !

On croise avant le village l’impressionnant rocher nommé « os de l’oreille » ! Quelques marches ! ouf, on arrive à Gourdon, archétype du village perché en nid d’aigle, à l’extremité un éperon rocheux, et doté d’une vue panoramique sur plus de 80 kms de cote entre Théoule et Nice.

On prend le temps d’admirer l’ensemble harmonieux des maisons médiévales en pierres blanches qui se pressent autour du château féodal ; on est les seuls touristes . Le village est un peu endormi, peu de boutiques ouvertes.

On redescend pour emprunter quelques mètres la route menant à Caussols,  et prendre à gauche la piste des bois de Gourdon, qui va nous permettre de redescendre tranquillement à notre point de départ. Pause déjeuner à 12H00 pile ! On profite du soleil.
Colette nous fait déguster une nouvelle recette de gateau, magnifique !

Mais le temps se rafraichit, de gros nuages cotonneux apparaissent derrière le pic de Courmettes. Est-ce la neige annoncée de soir ? On repart donc à travers bois, coupant la large piste par un petit sentier. On chemine prudemment, un épais tapis de feuilles masquant les pierres, et qui s’avère glissant. Quelques dérapages controlés, et on rejoint chapelle de départ.

On a bien mérité la petite mousse qui sera prise au Pré du Lac ; beau soleil et belle journée, avant la neige annoncée pour ce soir.

Merci à vous Bernadette, Danièle, Charles, Nicole, Bruno et Colette.

Dominique.

 
Ajouter un commentaire