Le Pic d'Aurelle via le tour du Pic de l'Escale

Vendredi  11 mars 2016, au programme « Le Pic d’Aurelle via le tour du Pic de l’Escale ». Une belle boucle, inédite, dans le Massif de l’Estérel.

Le départ de la randonnée se fera de la gare du Trayas (83). Tout le monde est prêt, alors nous quittons le parking pour rejoindre la gare située juste au dessus de nous. Petite photo et c’est parti. Cap au Sud-Ouest nous suivons une piste  et à la première patte d’oie nous laissons sur notre droite le sentier qui mène, comme l’indique le panneau, vers  le « Pic de l’Ours ». La piste est très confortable pour le plaisir de tous.

 Le groupe marche d’un bon pied !! La flore du massif  commence à s’épanouir alors que le mimosa est à son terme même si on peut encore voir par ci par là quelques taches jaunes. On s’arrêtera devant un mimosa « chenille » encore en fleur puis devant d’autres chenilles mais celles-ci moins sympathiques puisque « processionnaires ».

Après avoir remonté le vallon d’Aurelle, tranquillement, nous arrivons à la cote 294, la Baisse des Sangliers. Petite pause hydratation pour tout le monde. Nous sommes en avance, ils ont le feu aux jambes nos joyeux randonneurs !!

La météo nous avait promis une journée « grand bleu » il n’en sera rien, un léger voile nuageux nous prive du soleil mais une température idéale pour ce parcours.

La troupe se remet en marche, cap au 240° pour rejoindre la Baisse Orientale à 1.800km de là. Le chemin est toujours aussi agréable et confortable. Un vrai régal de marcher au milieu de cette bruyère en fleur, lavandes aspics toutes de fleurs vêtues, on verra deux spécimens mauves, inconnues des membres du groupe. Après recherche, il semblerait, sauf erreur, que la réponse soit une Campanule Raiponce !!

Nous voilà à la baisse Orientale, petite reconnaissance sur le pic du Mal Infernet et c’est là que nous poserons les sacs pour la pause pique-nique même s’il n’est pas encore 12h12. La terrasse est superbe, un 360° sur tout le massif de l’Esterel et en toile de fond les sommets du Mercantour enneigés.

Dominique nous gratifiera de son apéritif maison, Jean-Jacques en fera de même !! Hé oui on se dévergonde !!

Après une petite heure de pause, nous nous remettons en marche. Nous poursuivons le tour du Pic de l’Escale. Un peu plus loin, un petit belvédère nous permet de voir le lac de l’Ecureuil au fond du ravin. Retour à la baisse des sangliers. Azimut au Nord-Est pour rejoindre le Pic d’Aurelle. Le sentier est assez étroit mais tout le monde passera. Arrivé au col, la vue est superbe ! Woouuuaaaahhhh !!

Petite pause pour profiter de la vue avant de poursuivre sur la droite pour gagner le Pic. Dernière petite montée de la journée mais honnêtement le panorama se mérite !

Le pic d’Aurelle, un point de vue impressionnant ! Une vue plongeante sur la grande bleue, la roche rouge du Trayas qui tronche avec l’écume des vagues, la baie de Théoule jusqu’au Cap d’Antibes, tout simplement superbe !! Tout le monde se régale et profite de la vue, même ceux qui craignent un peu le vide !!

Il nous reste à rejoindre le col des Lentisques, dévaler le ravin du Cazal de Bœuf et retrouver nos voitures.

Tout le monde est enchanté de cette boucle et pour fêter ça nous nous installons dans notre point « Mousse » habituel à la Napoule.

Merci à tous, Geneviève, Charles, Nicole, Rodolphe, Colette, Bruno, Danièle, Bernadette, Jean-Jacques, Marco, Chantal, Dominique et nos deux Parisiens de retour au soleil Marie-Christine et Pierre.

Je vous dis à très bientôt sur les sentiers.

Georges.

 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×