Courmes - St Barnabé - Village Nègre - Courmes

Randonnée du dimanche 23 novembre 2014, au programme : « Courmes – St Barnabé – Village Négre – Courmes »

Il est 0 8h40, nous quittons St Vallier en direction de Le Pré du Lac, deuxième point de ralliement.

Nous sommes complets et ça fait plaisir de retrouver une belle équipe pour une sortie randonnée. En effet ce matin nous sommes 17 !! Bravo !!

Christiane, Brigitte, Carole, Bruno, Roselyne, Philippe, Marc, Guilaine, Jean-Jacques, Janine, Jean-Louis, Elisia, Rénaldina, Michel, Maryvonne, Jacques et Moi !!

Allez c’est parti, direction Courmes. Minuscule village de moyenne montagne blotti au pied du Puy de Tourrettes. Seigneurie au Moyen Age, et pratiquement dépeuplé après la dernière guerre, Courmes revit peu à peu, se ranime grâce à des citadins en mal de nature et des résidences secondaires parfaitement entretenues. Avant d’y arriver il nous faut remonter les gorges du Loup. On pourra admirer en passant la superbe cascade de Courmes, une chute d’eau de 40m très spectaculaire.

Nous y sommes. A l’entrée du village, un parking ou nous pouvons nous garer. Nous ne serons pas seuls sur les sentiers du secteur car de nombreux randonneurs se préparent.

Il est 09h40 lorsque le groupe se met en marche. Cap au Nord Nord Est pour rejoindre le Vallon des Combes. Très beau sentier ! La vue est magnifique. Sur notre gauche, les Gorges du Loup et devant, le village de Cipieres. La montée est progressive. Petit arrêt pour se mettre à l’aise et nous poursuivons.

Sans difficultés, nous arrivons sur un replat « Les Combes ». De nombreuses restanques et ruines témoignent de l’activité qui régnait ici jadis. Après une petite pause boissons, nous entamons la deuxième montée de la journée. Un beau sentier  qui serpente à flanc de colline et qui chacun à son rythme, va nous mener sur le plateau de St Barnabé. Vaste plateau dénudé, avec ses dolines, ses lapiaz et ses bosquets de chênes épars, offre un paysage réconfortant même si la rigueur du climat s’y fait parfois sentir. Enchâssé entre les massifs arrondis du Puey Subert au nord et du Puy des Tourettes au sud, le plateau de Saint Barnabé échappe en effet aux influences maritimes et s'ouvre largement vers l'ouest, laissant pénétrer le mistral venu en droite ligne de haute Provence.

Petite pause pour contempler le paysage et admirer la chaine du Cheiron et nous reprenons notre marche.

Intersection de sentiers, calvaire voué à St Barnabé, nous prenons la direction N.E. Nouvelle intersection de sentiers, calvaire voué à St Joseph. Nous prenons à droite en direction du hameau de St Barnabé. Saint-Barnabé, hameau du village de Coursegoules, s'étend sur un vaste plateau calcaire parcouru par de nombreuses viabilités. Voies romaines, militaires et vicinales s'y croisent, nous rappelant que Saint-Barnabé fut un lieu de transit important pour les civilisations passées. Au printemps, une flore calcicole comprenant de nombreuses orchidées et une espèce rare de pivoine égaie les paysages rendus austères par les rigueurs de l'hiver. L'absence d'eau courante et de source en fait un territoire à l'habitat très dispersé où les rares maisons sont encore alimentées à l'aide de puits et de citernes. Après un petit passage à la chapelle, nous rebroussons chemin pour suivre le GR51 en direction de Courmes.

On admirera, chemin faisant, les roches de calcaire blanchi par le soleil et ses formes extravagantes scultés par l'action des eaux et du gaz carbonique qui donnent parfois au plateau karstique de Saint Barnabé un visage lunaire.

Nous nous dirigeons vers le Village Nègre. C’est un ensemble de rochers calcaires à l’érosion très accentuée. C’est le résultat de l’érosion chimique naturelle des eaux de pluie, du vent, du gaz carbonique. On pourra apercevoir de curieuses formations calcaires blanches extravagantes, d’étranges et mystérieux rochers sculptés qui se bousculent dans la garrigue : une tortue posée sur un immense bloc, une tête d’indien et encore bien d’autres choses que notre imagination voudra définir.

Nous ferons notre pause pique-nique dans cet endroit mystérieux mais tellement bien ensoleillé !!

Petite visite du village à la recherche de formes diverses puis nous poursuivons. Par le GR51 nous allons rejoindre notre point de départ. Nous traversons une belle forêt de chênes, petite pause près d’une source et reste plus qu’à se laisser dérouler vers le village.

Petit tour dans le hameau et nous retrouvons nos voitures. Direction Le Pré du Lac où nous prendrons notre traditionnelle « Petite mousse ».

Tout le monde est enchanté de cette belle journée et de cette randonnée.

Bravo à toutes et tous, merci à vous et à très bientôt sur les sentiers.

Georges

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×