Séjour à Thorame-Haute du 21 au 25 juillet 2013

Séjour Randonnées et Marche Nordique du  21 au 25 juillet 2013 à Thorame-Haute.

Pour ce séjour nous avons choisi l’option camping !!

Dimanche 21 juillet 2013 :

Il est 10h30 lorsque nous quittons St Vallier de Thiey. Nous sommes trois, Gigi, Jean-Marie et moi, notre rôle : la prise en compte du camping et préparer l’arrivée de nos compères, dans l’après-midi et pour le reste de la troupe, le Lundi matin et lundi soir.

Nous serons sur les lieux à 12h15 hé oui un peu plus long le trajet car j’ai une remorque attelée. La logistique pour cinq jours !!

Nous passerons notre après-midi à préparer le campement. Chaque famille a sa tente de prête avec tout le confort !!

Mes amis Messins arriveront vers 19h00. Au premier abord, ils sont un peu surpris de la rusticité du campement mais une petite mousse et une bonne soirée aura raison de leur inquiétude !!

Lundi 22 juillet 2013 :

La première nuit aura été assez bonne pour tout le monde et nous nous retrouvons à 07h00 devant un bon petit déjeuner.

Gigi se charge de nous préparer les pique-niques, ils seront excellents durant tout le séjour, trop forte ! 14 !!

Il est temps de se mettre en route direction le hameau de La Valette point de départ de notre première sortie. Un aller-retour de 9 kms avec 500m de dénivelé positif qui nous mènera à « La Cabane de Boules »

Nous retrouvons, Guilaine, Jean-Jacques, Rénaldina et Michel  venus de Grasse nous rejoindre. Nous serons 13 au départ, je vous rassure aussi au retour !! Sont présents, Gigi, Jean-Marie, mes amis Messins, Rachèle, Christian, Mylène, Sandra, Marie-Laure et Claude.

Le ciel est magnifique. Nous longerons « L’Issole » sur 3 kilomètres, nous passerons le « Ravin du Martinon » pour commencer une montée assez soutenue jusqu’au terme de notre marche « La Cabane de Boules ». Une grotte autre fois utilisée par les bergers qui appartient maintenant à l’ONF.

Nous ferons quelques pauses pour boire et manger mais aussi pour admirer la beauté du paysage qui nous entoure. Juste au dessus de nous, la Montagne de Boules, le Col de Chalufy, le Sommet de Denjuan et la Montagne de Chalufy. Derrière nous la Vallée de l’Issole avec tout en bas le hameau de La Valette.

Malheureusement le ciel s’obscurcit et il va falloir penser à redescendre. Notre pause pique-nique sera de courte durée, déjà nous entamons la descente. Quelques gouttes d’eau nous font presser le pas mais l’orage approche. Nous sommes en sous-bois quand l’orage éclate juste au dessus de notre tête. Nous ne sommes pas vraiment fiers mais il reste encore quelques centaines de mètres à parcourir pour pouvoir nous mettre à l’abri dans les voitures. Nous arriverons aux véhicules complètement trempés, mais très heureux de retirer nos ponchos et nous mettre au sec !!

Notre campement est sous l’eau. Heureusement, nous avons un abri en tôles et nos tentes sont de très bonnes qualités. L’orage durera au moins 3 heures !!

Le moral est un peu bas, notre équipement de randonnée est trempé et vu l’humidité qui règne tout ne sera pas sec pour notre sortie du mardi !!

A 17h00, l’équipe se complète avec l’arrivée de Marie-jo, toute contente de nous retrouver malgré une météo démoralisante.

Nous passerons tout de même une bonne soirée, les lasagnes sont excellentes et le diner bien arrosé !! La nuit sera calme et reposante.

Mardi 23 juillet 2013 :

06h45, le clairon sonne !! Christian a déjà fait couler une cafetière et préparé la table pour le petit déjeuner. Trop fort !!

08h00 nous sommes six à prendre la direction du hameau de Peyresq, point de départ de notre randonnée.

Aujourd’hui au programme, « Le Courradour ».  Une boucle de 11 kms avec 730m de dénivelé positif.

Il est 09h00 lorsque nous quittons Peyresq (1525m), hameau que nous avions déjà visité au mois de Mai 2013 il n’y avait à cette période pas âme qui vive, alors qu’aujourd’hui le hameau est très animé et les maisons toutes ouvertes. Nous, je veux dire, Marie-Jo (même pas peur !!), Jean-Jacques, Jean-Marie, Christian, Claude et moi. Hé oui les femmes nous ont lâché ainsi que Michel souffrant d’une petite douleur à un genou.  Ils iront de leur coté faire une petite randonnée et découvrir le village de Colmars.

Nous attaquons d’embler avec une pente assez soutenue. Il me faudra quelques minutes pour trouver le bon rythme pour que tout le monde se sente bien. Nous ferons de nombreuses pauses pour nous hydrater et manger un peu. Il faut dire que quasiment  tout le dénivelé se fait au départ !! Pas facile, mais la beauté du paysage nous fera vite oublier ces quelques souffrances !

Nous arrivons sur une crête (2040m) le chemin est assez aérien !! Nous passerons par le sommet (2153m) pour éviter ce passage délicat. Quelques mètres de dénivelé positif de plus, mais comme d’habitude nous prenons le temps de monter en admirant ce qui nous entoure. Sur notre droite le Mont St Honorat, la Cime de Fourchias, Le Grand Coyer, devant nous un magnifique plateau bien vert, le Plan  du Rieu un peu plus loin, le Petit Coyer. La vue est superbe.

Nous allons longer la crête sur la gauche pour trouver un peu plus bas un petit sentier très peu marqué mais qui à travers bois va nous ramener sur le chemin initialement prévu. Nous y sommes, cap à l’Est, nous traversons une magnifique forêt de sapins pour arriver sur une clairière avec une vue sur la vallée. Nous allons faire notre pause pique-nique ici. Quelques nuages commencent à s’accumuler, quelques uns plus menaçants que d’autres mais nous prendrons tout de même le temps pour manger notre superbe Pan Bagnat préparé avec classe par notre intendante, je veux parler de Gigi. Un régal, personne n’en laissera une miette.

Allez nous reprenons notre marche. Nous ne faisons que de descendre. Nous arrivons au niveau de « Le Pré de Thorame », un col superbe avec une vaste prairie où  il ferait bon faire un bivouac. Nous retrouvons le GR de Pays – Tour du Haut Verdon, cap au Sud. Nous traversons des paysages très variés mais toujours aussi agréable, nous passons le « Ravin de Confi » pour arriver sur le superbe belvédère qui se trouve juste avant le village de Peyresq. Vous aurez compris que nous sommes arrivés. Quelques photos, une petite visite du hameau de Peyresq  et nous voilà sur le chemin du retour. Nous allons bien sur faire une petite pause « Mousse » au gîte de la Colle St Michel pour saluer nos hôtes, Nathalie et Bernard. Après une bonne heure à blaguer, nous reprenons la route en direction de notre campement où nous retrouvons nos femmes et Michel qui ont, de leur coté, randonné vers la cascade de La Lance, visité Colmars et fait quelques courses, grillades, pour le diner. Quelle organisation !!

Petite partie de boules, petit apéro, allumage de BBQ, petite pluie pour arroser le tout,  bonne soirée et bonne partie de rigolade, bonne douche et tout le monde au lit, je veux dire au sac de couchage !!

Mercredi 24 juillet 2013 :

Aujourd’hui c’est Marche Nordique. Nous prenons un peu notre temps car nous attendons le quinzième Joyeux randonneur, je veux parler d’Hervé qui arrive de Salon en Provence remorque chargée de victuailles fruits légumes et fromages sans oublier le ‘basilic’ car ce soir pâtes au pistou .Merci !!

Au programme, une séance de Marche Nordique sur les hauteurs de saint André-les-Alpes suivi d’un pique-nique et baignade au Lac de Castillon. Aujourd’hui c’est la totalité du groupe qui est de sortie.

Il est 10h00 lorsque nous attaquons notre programme !! Pas facile ce matin !! Nous quittons le parking pour traverser le Verdon et nous rendre sur la butte qui surplombe le lac où trône les statuts de St Pierre et St Paul, saints protecteurs du village.

Le sentier est agréable, légèrement ombragé. La montée est assez raide mais rien ne nous arrête, on pousse sur les bâtons et le groupe arrive au sommet de la butte. La vue est superbe.

Panoramique devant les 2 Saints : Devant nous, la vallée du Haut Verdon avec le sommet du Laupon 2434 m (Colmars) puis vers la droite, sommet dénudé et rocailleux du Pic de Rent 1974 m (Colle St Michel) la Crête des Serres 1777m et le sommet de Chamatte à 1878 m (antennes) sur la droite le lac, au fond le sommet de Crémon 1760 m (pyramidal).

Panoramique derrière les 2 Saints : Devant nous le lac avec la plage du plan, puis sur la droite, la vallée de l'Issole, au fond les sommets du Cheval Blanc 2323 m, de Côte Longue 2287 m et de Maurel 1771 m (antenne) et la Mure– Argens.

Nous ferons notre pause pique-nique sur le haut de la butte avec cette vue superbe à l’ombre de petits feuillus. Encore une fois, notre panier pique-nique est au top !! Merci les préparatrices.

Après cette pause bien agréable, nous reprenons notre marche avec un passage à la chapelle de Méouille, puis retour au parking par le même sentier. Il fait très chaud, alors nous décidons de faire un passage par le lac pour se rafraichir, le gosier et le corps pour les plus courageux qui iront plonger une tête dans une eau assez fraiche !!

Après ce petit intermède, nous rejoindrons le campement, pour nous essayer aux boules !! Les Messins auront raison des Sudistes !! Je n’afficherai pas les scores !!

Encore une bonne soirée, avec petite grillade partie.

Nous ne trainerons pas très tard car demain une grande journée nous attend.

 Jeudi 25 juillet 2013 :

06h15 : tarratatatarratatatarratata !! Hé oui c’est tôt !! Mais si nous voulons profiter de notre journée il faut bien ça.

Encore une fois, Christian aura assuré la préparation du petit déjeuner. Café, jus d’orange, pain, confitures, rien ne manque, un vrai chef !!

07h30 nous nous mettons en route, direction le parking du Laus au pied du Lac d’Allos.

08h10 nous sommes au point de rendez-vous. Effectivement nous avons rendez-vous avec Nicole et Jeanine qui doivent nous rejoindre de St Vallier de Thiey pour passer la journée avec nous et profiter de cette magnifique randonnée.

Les deux filles ayant un peu de retard, nous allons commencer tout doucement notre montée et nous les attendrons au bord du Lac.

Les paysages sont magnifiques, nous passons le Plateau du Laus, là où se situait le lac il quelques centaines d’années, alimenté par un immense glacier. Tout cela à disparu mais demeure une magnifique plaine où serpente un ruisseau « la serpentine »  alimenté par une résurgence provenant du lac d’Allos. Nous sommes sur le sentier d’interprétation. Un cheminement ponctué de panneaux nous expliquons toute l’histoire de cette région. Très très bien fait et fort intéressant.

Nous avons pris notre temps alors nous sommes rattrapés par Nicole et Jeanine juste avant d’arriver au Lac.

Nous faisons une petite pause au bord du lac (2200m) pour profiter de la beauté du site. Guilaine et Jean-Jacques s’arrêteront là et avec le reste du groupe, nous poursuivons en direction du « Pas du Lausson  (2600m)». Nous sommes tous enchantés par la beauté du site, les marmottes sont de la partie et météo aussi. Nous progressons bien, en prenant le temps de profiter du paysage et de faire régulièrement des pauses boissons. A 2500m nous avons une vue magnifique sur le Lac d’Allos. Splendide. Photos et re photos !!

Avant le « Pas du Lausson » nous franchirons de nombreux névés et un petit vent nous obligera à sortir les vestes du sac car il ne fait plus très chaud.

Nous sommes au Pas du Lausson (2602m). La vue est superbe. Un 360° de rêve. Derrière nous le Mont Pelat (3050m), sur notre droite « La Montagne de l’Avalanche (2729m)» et « Les Tours  du Lac », devant nous  la montagne de l’Estrop avec la tête de Gorgias (2621m), « La Pointe du Génépi (2764m) et « Le Sommet de Gialorgues (2761m) et à nos pieds le Lausson un petit lac.

Nous mettons le cap au NNE en direction du Sommet du Lausson (2645m) puis nous poursuivons en direction du Lac des Garrets. Une belle descente et nous voilà au bord du lac où nous ferons notre pause pique-nique. Lieux magiques pour un moment de détente et de récupération bien mérité.

Après une bonne pause, nous reprenons notre marche. Petite montée puis c’est la descente qui commence. Le Col de la Petite Cayolle droit devant et sur notre gauche le Lac de la Petite Cayolle encore bien glacé. C’est magnifique, les jeux de lumière nous montrent le lac sous différentes couleurs et avec des reflets changeant en permanence. Après le col nous descendant vers le lac, franchissons un beau névé pour plonger dans le vallon de Méouilles surplombé par « La barre du Pelat » barre rocheuse aux formes très complexes.

La descente se passe sans difficulté et nous retrouverons Guilaine et Jean-Jacques sur le sentier du départ pour finir la descente ensemble.

Tout le monde est enchanté de cette randonnée. Le site est vraiment remarquable.

Nous finirons sur la terrasse d’un café de « Colmars » pour la traditionnelle petite mousse et nous retrouver au campement.

Notre séjour est terminé. Chacun replis ses affaires, les voitures sont chargées et s’est le retour vers Saint Vallier de Thiey.

Merci à tous, plus particulièrement à Gigi qui nous a gâtés avec ses petits plats et ses pique-niques de grande qualité. Nos amis Messins sont repartis avec la tête pleine d’images et heureux d’avoir partagés notre passion.

Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

Je vous dis à très bientôt sur les sentiers.

 

Georges.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×