La ferme de la Lubi

Compte rendu de la sortie du dimanche 17 avril 2016 : "La ferme de la Lubi"

J'imagine que les absents avaient au moins une bonne raison pour ne pas venir randonner ce jour-là !!
Car cette petite randonnée pleine de charme a tenu (comme prévu) toutes ses promesses ....

C'est donc un petit groupe de joyeux randonneurs (malgré le temps maussade) qui s'élança vers le point culminant de ce parcours en traversant une belle forêt de résineux par une large piste forestière.

Quelques gouttes de pluie obligea nos randonneurs à sortir cirés et K-way sans entamer leur bonne humeur désormais légendaire. L'effet fût immédiat.....nimbus et autres cumulus s'éloignèrent pour ne plus revenir de la journée !

La descente vers un centre équestre déserté nous permis de faire la première rencontre avec la FAUNE SAUVAGE ..... Deux chamois, sans doute très rares dans ce secteur.

Sur le talus de la route de Mons, que nous suivront sur 1km500, une morille se laissa capturé sans trop de résistance ...quand je vous disais : FAUNE SAUVAGE ! Et ce n'est pas fini ...

La petite pause "technique" au carrefour avec la piste qui mène au Château d'Esclapon mis en évidence la disparition d'un ciré .....notre malheureux randonneur (randonneuse dont je tairai ici le nom) fût contraint de rebrousser chemin. Peu de temps après il revînt triomphant, le ciré flottant au vent tel un étendard repris à l'ennemi. Mais ce contre temps mis le groupe en retard sur l'horaire prévu ;  un retard qu'on ne pût rattraper ....... (je blague !).

Pour arriver à la ferme de La Lubi à 12H 12 (heure du pique-nique)  nos randonneurs durent traverser un secteur plutôt hostile !  Prairie d'un vert fluo, maisonnettes blotties au milieu de fruitiers en fleur, chant d'oiseaux etc......

Arrivée à la ferme: installation pour le repas ......vérifier que l'on ne s'assoie pas sur une fourmilière !!
Que les reptiles sauriens restent à distance (toujours affamées ces bêtes là !!) et enfin s'assurer que le hurlement des canus lupus ne soit en fait que la plainte d'un pauvre chien égaré dans la montagne.

Après ce petit repas au soleil  nos joyeux randonneurs ( tous sains et saufs ) s'en retournèrent vers le point de départ, sans difficulté, après 12kms de marche et 600 m de dénivelé .....

Merci  Marie-jo, Nicole, Bernadette, Roselyne et Bruno, de m'avoir suivi dans cette folle aventure en espérant vous retrouver très bientôt sur d'autres chemins (ou le même une autre fois).

Philippe.

 
Commentaires (1)

1. Georges 22/04/2016

Merci Philippe pour ce compte rendu et aussi aux valeureux randonneurs présents.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×