De Valferrière à La Berque et retour par le pas de la Clue et GR 510 vraie route Napoléon.

De Valferrière à La Berque et retour par le pas de la Clue et GR 510 vraie route Napoléon.

Départ donc du col de Valferrière début de la route de Mons où l’on a garé les voitures.

Etait présents : Dominique et Serge; Danielle; Bernadette; Nicole;

Le chemin boisé et facile plus très bien balisé en jaune monte franchement un premier dénivelé de 140 mètres récompensé par des paysages superbes avec vues sur le Bauroux, l’adrech de Besson puis le pas de la Clue.

Au plus haut à 1310 mètres d’altitude des parterres de fleurs violettes et des sous-bois ombragés.

Le sentier peu fréquenté mais assez large redescend ensuite lentement vers le nord-est. Il semble avoir été très emprunté au temps passé.

Assez mal entretenu et parfois traversé d’arbres morts abattus par les frimas et qu’il faut contourner, il reste aisé et est bordé de beaux cèdres  alignés.

Le paysage en dessous est magnifique surtout en cette saison.
On descend ainsi de 180 mètres pour arriver sur la piste DFCI de la Sapée que l’on emprunte à gauche.

En montant après 200 mètres dans un virage à gauche, nous quittons cette piste à droite pour suivre un tout petit chemin qui nous amène à la « grotte » de Rouaine qui est à l’inventaire spéléologique des Alpes Maritimes. Elle ne peut être visitée qu’avec du matériel spécifique corde et descendeur spéléo. Elle est même un peu dangereuse car non protégée.

Nous regagnons la piste Défense Contre l’Incendie bien large que l’on va parcourir en montée jusqu’au col de la Sappée à 1260 mètres d’altitude où la vue s’étend jusqu’à la plaine de Caille.

Jusque-là, la randonnée se déroule en ubac bien ombragé, la chaleur est très supportable bien que le petit groupe commence à se diriger spontanément vers les zones d’ombre.  

Pui nous continuons à  monter doucement sur la piste DFCI qui se transforme en sentier bien balisé qui maintenant descend lentement direction le Lachens.

Un ou deux petits passages en descente où il faut bien regarder où l’on met les pieds jusqu’à deux balises n°202 à 1320 mètres d’altitude.

A partir de là il reste 50 mètres de dénivelé et 300 mètres à parcourir vers le sud jusqu’au col.

Deux options une directe pour les « sportifs » une plus tranquille avec 50 mètres à l’ouest puis remontée à gauche.

Et ce sont trois filles : Dominique, Bernadette et Danielle qui montent directement une sacrée pente !

Nous les rejoignons pour atteindre très vite le col de la Berque à 1371 mètres et où se situe la salle à manger et les deux arbres marqués de deux points oranges  (cf. les photos).

Il est midi douze exactement ! Une sacrée organisation !

Après le repas et la sieste, redescente tranquille mais attentive car pentue au début, souvent à l’ombre et qui s’adoucit ensuite jusqu’au Rieu Tort, petit ruisseau frais.            

Demi-tour sur 20 mètres car on ne le traverse pas mais on part vers l’est sur trois kilomètres de sentier assez peu pentu avec de longs passages herbeux sous les arbres jusqu’à s’approcher de la RN 85 maintenant RD 6085, bruyante route Napoléon.

Au pas de la Clue, on a traversé TRES prudemment cette route dangereuse et emprunté de l’autre côté le GR 510 et là coup de chaud et pas d’ombre avant 600 mètres.

A gauche une citerne DFCI enterrée où un abreuvoir alimenté par une petite source fraiche mais d’une potabilité douteuse nous a bien rafraichi le visage. Ensuite montée sur le GR vraie route Napoléon sous la chaleur, sur des cailloux blancs,  peu de dénivelé mais pas beaucoup d’ombre jusqu’au col au lieu-dit Frontignac où le sentier à droite difficile à trouver et très peu fréquenté nous a ramené sur la grand route où étaient garées les voitures.

Pui arrêt « mousse » à la Colette.

Fin de cette randonnée de 14 km 500.

Commentaires : très beaux paysages, très belle randonnée à éviter par forte chaleur et grand froid.

A faire au printemps ou à l’automne où elle est surement encore plus belle.

Rodolphe

 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×